Une expatriation en prévision : des villes vertes qui n’attendent que vous !

changer-de-pays expatriation

Quelques villes dans le monde ont su préserver un climat naturel, une atmosphère verte, respectueuse de l’environnement.

Si une expatriation est toujours une étape complexe, pourquoi ne pas choisir une ville qui vous permettra de vous épanouir parfaitement, en accord avec la nature, la faune, la flore ?

Que vous choisissiez une expatriation en famille ou en solo, votre bien être sera primordial.

Nous vous donnons ainsi quelques informations, concernant les cinq villes les plus vertes pour s’expatrier !

Reykjavík : La ville numéro un

L’Islande n’est pas forcément le pays auquel on pense lorsqu’on souhaite s’expatrier. Pourtant, Reykjavík possède un condensé de qualités. Les richesses naturelles de la ville sont inégalables. Au sein même de la ville, les parcs, les forêts, les aires des jeux offrent une superficie d’espaces vert grandiose.

reykjavik

Aux abords de la ville, ce sont des paysages sans précédent, des pics, des geysers, des lacs, mais aussi des cratères, permettant à tous les amoureux de la nature de pouvoir profiter pleinement.

Reykjavík c’est aussi des rivières, des cascades, sans oublier le Cercle d’Or et ses sources.

Si le cadre extérieur est naturel, reposant, la ville possède surtout des infrastructures vertes et écologiques. Le jardin botanique par exemple, au cœur de la ville, propose des variétés hors du commun, au détour de chaque chemin.

Ce sont également des toits végétaux, qui fleurissent de plus en plus sur les toits de la ville. Un incontournable serait alors le toit de la Banque Landsbanki qui évoluent à chaque saison.

Auckland : un condensé de la Nouvelle-Zélande

En règle générale, une ville est considérée comme verte, ou non, selon le nombre de mètres carré d’espaces vert, par personne. Pour la ville d’Auckland, ce sont 357 m² d’espaces vert présent par habitant. Ce chiffre est colossal !

Auckland est une ville entourée d’une nature riche, d’une faune et d’une flore variée.

Les parcs régionaux, les forêts indigènes, les plages permettent de respirer un air pur et vivifiant.

Waitakere Ranges, par exemple, est un parc régional de plus de 250 km². La randonnée, le cyclisme, l’équitation sont alors des activités privilégiées. La forêt de Woodhill

vous permettra également de vous ressourcer, au contact d’animaux typiques.

Eden Garden, One Tree Hill ou Albert Park, sont des lieux hors du temps, où chacun peut venir se ressourcer sans contrainte.

Auckland propose également des aménagements et des solutions alternatives pour une vie éco-responsable. La Westhaven Promenade permet de longer la côte à pied ou à vélo, sur plus de 20 kilomètres. Cette alternative permet de retirer peu à peu l’utilisation de voitures, dans ces endroits encore préservés.

Bratislava : Une ville écologique dans un pays vert

Bratislava voyage

La Slovaquie, est, de fait, un des pays les plus préservés de la planète. L’agriculture a notamment permis à la Slovaquie de conserver de grande étendue de terres et de forêts. Ainsi, ce sont plus de 332 m² d’espaces verts par habitant au sein de cette magnifique ville. Bratislava c’est le Danube, des parcs et des jardins lumineux, des châteaux et des lacs sensationnels. La route des Carpates ou le jardin Grassalkovich sont des incontournables. Ces lieux ont un charme particulier dont vous ne vous lasserez pas !

En termes d’innovations, Bratislava mise sur la jeunesse en proposant un cursus universitaire unique pour mieux appréhender le monde de demain. Ainsi des concepts nouveaux y sont nés, comme le bioplastique. Aujourd’hui, la ville est en pleine refondation pour valoriser les eaux usées et gérer pleinement la gestion de l’eau.

Göteborg : la nature au cœur de la ville

La Suède, comme la Slovaquie, la Hongrie, la Pologne, sont des pays relativement verts, naturels, écologiques.

Les canaux, les jardins botaniques, la diversité des espèces végétales, offrent un spectacle merveilleux.

Göteborgs Botaniska Trädgård, la réserve de Delsjön ou le parc de Slottsskogen permettent une nouvelle vision de la ville, tout en verdure.

Göteborg c’est aussi la proximité de l’archipel de la côte ouest, accessible en bateau, qui devient un réel terrain d’aventures, pour petits et grands.

Depuis 2017, Göteborg est élue ville la plus durable du monde. C’est la première ville à avoir mis en place des obligations vertes, notamment en termes de transport et d’isolation. Aujourd’hui, plus de la moitié des besoins énergétiques de Göteborg sont couvert par des énergies renouvelables.

Sydney : une ville verte en devenir

Sydney est particulièrement réputée pour son port, et son lien avec l’océan.

Ce sont les 235 m² d’espaces verts par habitant qui permettent à Sydney d’atteindre des sommets en termes d’écologie.

La ville propose également des jardins et des parcs, notamment le Royal National Park.

Sydney, ville la plus peuplée d’Australie, se bat pour rester verte et respectueuse de son environnement idyllique.

En 10 ans, 13 100 arbres ont été plantés dans les rues de la ville. Les deux tours présentes dans One Central Park sont revêtues de plus de 38 000 plantes : elles offrent un spectacle pour les yeux et un air pur pour nos poumons !

Aujourd’hui, toutes les activités publiques sont régies par une énergie 100 % renouvelable. Un grand pas de réalisé pour notre bien-être.

Si ces 5 villes sont des paradis de verdures, ayant déjà entamés leur transition écologique, d’autres villes telles que Prague, Olso, Stockholm, Copenhage, San fransisco ou encore Bristol actent aujourd’hui pour des comportements et des solutions durables.

L’expatriation dans une ville verte est alors le gage d’une vie meilleure !

En savoir plus : https://www.sante-mobility.com/informations-expatrie/fiches-par-pays/ Mais aussi : https://voyage.tv5monde.com/fr/le-palmares-2018-des-villes-les-plus-vertes-zoom-sur-reykjavik-et-bratislava

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *